Forum dédié au groupe Saxon
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Discharge

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
T.N.T.

avatar

Messages : 3618
Date d'inscription : 17/07/2008
Localisation : Wallonie

MessageSujet: Discharge   Mar 9 Nov 2010 - 18:25



L'histoire de Discharge commence à la fin des années '70 en Angleterre.
Après la démission des Sex Pistols, une nouvelle génération de groupe de la vague NWOBHM (New Wave of British Heavy Metal) reprend le flambeau. Parmi ceux-ci Motorhead, Diamond Head, et Mercyful Fate pour le metal, et The Exploited, Anti-Nowhere League, One Way System pour le punk. Mais un groupe éternel dominait, avec une voix gutural et un son féroce et détonant, ayant brisé la barrière sonore du Hardcore : Discharge.

Comprenant Kelvin 'Cal' Morris (chant), Roy 'Rainy' Wainwright (basse), Tony 'Bones' Roberts (guitare) et Terry 'Tezz' Roberts (batteur, qui était au chant avant l'arrivée de Cal, Hacko ayant quitté la batterie), Discharge se forma en 77. Avec les deux frères Roberts, Rainy et un couple d'amis, ils jouèrent dans quelques concerts locaux, mais aucun enregistrement de cette époque n'existe. Quand Cal arriva, Tezz passa à la batterie, Rainy passa de la seconde guitare à la basse (inexistante pour tous les morceaux), et ils commencèrent à travailler sur de nouveau titres pour lesquels Cal ecrivit les paroles.

Rien ne se passa jusqu'à ce que Mike Stone déménage de Londres à Stoke, ville de Discharge. Il ouvrit un magasin de disque et fonda un label. Il vint les voir pour un de leur premier concert au Northwood Parish Hall à Stoke-on-Trent. Il jugea qu'ils n'avaient aucune qualité musicale mais releva l'intensité de leur performance et pensa qu'il pourrait être intéressant d'avoir un groupe comme eux sur son label. Ainsi Discharge fut le premier groupe à être signé sur le label Clay Recors en fevrier 1980.

Influencé par les Sex Pistols, The Clash et The Damned, Discharge choisi ce nom avant que Cal rejoigne le groupe car il était désagréable et repoussant !
Ils réalisèrent leur premier 45 tours 'Realities of War' en mars 1980, et parce que Stone n'avait pas de distributeur, il vendit le disque directement dehors, sa voiture servant de magasin. De façon incroyable le disque entra au Top 10 du Classement Indépendant de 'Sounds' (il fut numéro 5). Le disque typique du genre, avec très peu de publicité photos, de graphisme et de note combinait des faces noire et blanche du plus mauvais gout.

Discharge avec sa musique de camé, son son explosif et ses paroles sur la réalité de la guerre et du pouvoir trouva son publique. Ce disque, rare maintenant, comprenant 4 titres (enregistré en 3 heures) contenait déjà cette agressivité et ce style metallique tant détesté. Mais il y avait quelque chose de spécial à leur sujet, contrairement à beaucoup de groupes perdus, à la remorque de ce style underground, Discharge influença lui-même de nombreux groupes comme les peu connus SSD de Boston, Crucifix de San Fransisco ou (plus connu) Metallica : il n'y a qu'à voir le t-shirt du guitariste Kirk Hammet sur la pochette de Ride the Lightning.

Plus tard, en 1980, ils réalisèrent un autre 45 tours 'Fight Back' qui atteint lui aussi les Classements Indépendants (numéro 4).
Discharge joua ses premiers concerts hors de la ville de Stoke à Leicester, Preston et Glasgow. Pendant un de ces concerts, Discharge joua le titre 'Next Big Thing' avec U2, et Cal dérangea le chanteur Bono en vomissant sur scène pendant le concert d'ouverture. Leur disque suivant, toujours en 1980, fut 'Decontrol' (numéro 2 dans le Classement Indépendant). Tezz parti jouer de la guitare dans différents groupes de rock locaux. Discharge pendant ce temps réalisa, à la mi-81, le mini-album 'Why' avec en remplacement à la batterie Dave 'Bambi' Ellesmere. Suivi la tournée 'Apocalypse Now' dans toute l'Angleterre avec The Exploited, Anti-Nowhere League et Anti-Pasti.

Après l'embauche du batteur Garry Maloney (ex-Varukers) début 1981, Mike Stone sorti une compilation avec les premiers titres qu'il avait produit avec Discharge : 'Never Again' (octobre 81). Boldly réalisa la pochette d'album maintenant connu avec la colombe transpercée (repris d'un poster contre la guerre datant de la Seconde Guerre Mondial) qui devint le symbole du groupe jusqu'à aujourd'hui. Ce disque n'entra pas dans le classement Indépendant mais arriva 64ème dans la classement National.

Tout cela annonçait le plus mémorable de leur disque, qui allait conduire à la folie nombre de gens fuyant dans les rues en se bouchant les oreilles ! Ce disque monstrueux est connu comme leur premier et légendaire album : 'Hear Nothing, See Nothing, Say Nothing' (qui fut ensuite l'album préféré du bassiste de Metallica Cliff Burton, aujourd'hui décédé). Quatorze titres massues et puissants qui ressemble à l'écoute du film de Tobe Hooper 'Massacre à la tronçonneuse' à plein volume, pendant une guerre nucléaire.
Encore une fois, en mai 1982, le Classement National fut atteint avec la 40ème place et le disque y resta 5 semaines. Il fut numéro 2 dans le Classement Indépendant. A ce niveau, Discharge fut approché par une grosse compagnie de production, mais ils décidèrent de rester fidèle à Clay Records, car Mike Stone leur avait donné leur premiere chance et fut trahi par d'autres groupes signant avec des grosses boites.
Le groupe enchaina sur une tournée en Italie, en Yougoslavie et en Hollande, et comme en 1982 en Suède et en Finlande. Ils tournèrent aussi pour la première fois aux Etats-Unis et au Canada (où leurs disques sont importés).

Après ces voyages, le groupe revint en Angleterre. Mais comme rien ne pouvait plus être comme avant, Bones, après 7 ans, quitta le groupe pendant l'enregistrement du 45 tours 'State Violence, State Control' (octobre 1982), pour aller former Broken Bones, avec son frère Tezz, ex-Discharge lui aussi (après être passé par UK Subs et Ministry, Tezz tiens la basse aujourd'hui dans Billyclub). Ce disque se plaça 6ème dans le Classement Indépendant, et resta numéro 4 pendant 5 semaines. Peter 'Pooch' Pyrtle remplaca Bones à la guitare et Discharge changea de style de basse pour qu'elle ressemble moins à une tronçonneuse et plus à Black Sabbath.
Ils prirent une approche plus metal-punk durant cette periode et Cal devint le spécialiste des paroles contenant trois phrases maxi, sur leur premier maxi-45 'Warning : Her Majesty's Government Can Seriously Damage Your Health' (octobre 1983, numéro 6 dans le Classement Indépendant). Ils retournèrent aux USA et au Canada, tournée pendant laquelle ils enregistrent 'The Price Of Silence' en décembre 1983 (dans le Classement Indépendant pendant 4 mois, culminant à la 5ème place), et où Pooch et Garry partent (Pooch forma ensuite un groupe de metal Hells Bells). Il ne restait que Cal et Rainy. Dans le même temps Discharge avait enregistré un aute titre 'The More I See' qui remixé devint le 45 tours suivant et qui sortit en juillet 1984 (numéro 3 au Classement Indépendant). Quelques mois plus tard, toujours en 1984, sorti la compilation de 45 tours et maxi-45 'Never Again'.

Discharge, toujours dans l'incertitude, composé de musiciens amis, réalisa son dernier 45 tours 'Ignorance' en 1985 avec le guitariste Les 'The mole' Hunt et le batteur Nick Haymaker, avant de disparaitre.
'Grave New World' en 1986 sur les labels Clay/Rock Hotel/Profile est un grand effort au niveau de la production, mais hélas, le groupe se répète lui-même en plein courant metal style MTV. Garry Maloney (batterie) revint et recruta Stephen Brooks à la guitare. Encore plus de coiffures en pointes, quatre paragraphes de paroles contre la guerre, des titres courts, des membres n'utilisant que leur prénom, un chanteur Kelvin Morris à la voix de fausset... Discharge couronna ainsi sa fin. Souvenez-vous de Mercyful Fate s'accouplant avec AC/DC, relevé d'un Led Zeppelin sous héroïne, ce fut le Discharge triste et original qui joua un concert proche de l'émeute à New York. Les fans purs et durs peu satisfait d'écouter les vieux titres connus joués dans ce concert une nouvelle fois complet laissèrent le 'cauchemar continué'. Plus tard, le bassiste Roy (membre original) quitta le groupe, il restait donc Garry Maloney, Kelvin et le nouveau guitariste Stephen Brooks. Discharge tomba dans l'oubli et en 1987 Kelvin fut exclu du groupe.

Rien ne se passa jusqu'au deux compilations 'Never Again' et 'Discharge 80-86' réalisé par Clay Record. A la fin de 1989, deux albums live furent réalisé : un sur la seconde tournée aux USA (Live At The City Gargen, New Jersey) et l'autre enregistré en 1980 au Tunstall Town Hall à Stoke-on Trent.

En 1991, Discharge se reforma avec Cal au chant, Andy Green à la guitare, Anthony Morgan à la basse et Garry Maloney à la batterie et enregistra un nouvel album 'Massacre Divine'. Puis l'année suivante sorti l'album 'Shootin Up The World'. Ces deux derniers disques sonnent le changement de son pour Discharge. En effet, le rythme est moins rapide, les guitares sont moins acérés et l'ensemble sonne comme du metal-indus teinté de punk.

Plus tard, en 1997, les membres d'origine, Tezz, Bones, Cal et Rainy se retrouvèrent. Mais sans réalisé quoique ce soit...
Puis en 2002, Discharge réapparait avec un nouvel album éponyme à la surprise générale. En avril 2006, avec Rat (ex-Varukers) au chant, le groupe sort un single intitulé 'The Beginning Of The End' puis l'album 'Disensitive' en 2009. Suivent de nombreux concerts dans toutes l'Europe.

Pour les non-initiés, il existe une compilation des 45 tours et albums de leur période faste appelé 'Discharge 1980-1986' ainsi que l'album 'Never Again'. Il existe aussi de nombreux CD regroupant les 45 tours et maxi-45, les albums et les live à l'exception de 'Grave New World'. Il y a encore un album hommage nommé 'Discharged' (1993) contenant des groupes ayant subi l'influence de Discharge comme Concrete Sox, Extreme Noise Terror, Raw Noise ou Excrement Of War. Metallica a enregistré, lui aussi, deux reprises de Discharge 'Free Speech For The Dumb' et 'The More I See.' L'hommage des grands aux légendes ![img][/img]


Dernière édition par le Mar 9 Nov 2010 - 18:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rachardblack.blogspot.com/
T.N.T.

avatar

Messages : 3618
Date d'inscription : 17/07/2008
Localisation : Wallonie

MessageSujet: Re: Discharge   Mar 9 Nov 2010 - 18:25

Discographie
45 TOURS / MAXI-45

Demo - Bootleg Tape (1977)
Realities of War (1980)
Fight Back (1980)
Decontrol (1980)
Never Again (1981)
State Violence State Control (1982)
Warning (1982)
The Price of Silence (1983)
The More I See (1983)
Ignorance (1986)
The Beginning Of The End (2006)

ALBUMS

Why (mini-album 1981)
Hear Nothing See Nothing Say Nothing (1982)
Grave New World (1986)
Massacre Divine (1992)
Shootin Up The World (1993)
Discharge (2002)
Disensitise (2009)

LIVES

Live at the City Garden, New Jersey (1989)
Live - The Nightmare Continues (1996)
Tour Edition 001 (2004)
Live In Japan (2009)
Apocalypse Now (2009)
Live At Magma (2009)

COMPILATIONS

Never Again (1984)
Discharge 1980-1986 (1986)
Why (1992)
Punk And Destroy (1993)
Clay Punk Singles Collection (1995)
Protest And Survive 1980-1984 (1996)
Vision Of War (1998)
Hardcore Hits (1999)
Free Speech For The Dumb - Anthology (1999)
Decontrol - The Singles (2002)
Society's Victims (2005)
Still Our Future You're Messing Up (2009)

SPLIT

MG15 / Discharge (2005)

TRIBUTE

Discharged (1) : album hommage à Discharge (1993)
Discharged (2) : 'From Home Front To War Front' EP (1994)
In Defence Of Our Future (A Tribute To Discharge)
Tribute To Discharge

VIDEO/DVD

The Beginning Of The End (DVD 2006)


DIVERS

United Kingdom Of Punk-Hard-Hardcore
100 Percent British Punk
100 Percent Punk
Burning Ambitions
Kamikaze

Anthrax (Attack Of The Killer B's) : 'Protest And Survive'
Metallica (Garage Inc.) : 'Free Speech For The Dumb' et 'The More I See'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rachardblack.blogspot.com/
js64
Administrateur - Site Admin
avatar

Messages : 13477
Date d'inscription : 17/12/2006
Localisation : Saint Jean Pied de Port (64)

MessageSujet: Re: Discharge   Mar 9 Nov 2010 - 18:58

Je ne connais que de nom.
J'écoute en ce moment l'album Discharge (2002) sur deezer :http://www.deezer.com/fr/#music/discharge/discharge-391023

_________________
http://www.saxon-solidballofrock.fr/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saxon-solidballofrock.fr
T.N.T.

avatar

Messages : 3618
Date d'inscription : 17/07/2008
Localisation : Wallonie

MessageSujet: Re: Discharge   Mar 9 Nov 2010 - 19:06

Comme d'habitude, le lien ne fonctionne pas en Belgique Evil or Very Mad Evil or Very Mad Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rachardblack.blogspot.com/
 
Discharge
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Solid Ball Of Rock :: Musique non-Saxon :: Discussions générales - Autres Groupes-
Sauter vers: