Forum dédié au groupe Saxon
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Doro / Warlock

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
clint



Messages : 2096
Date d'inscription : 08/12/2008

MessageSujet: Re: Doro / Warlock   Jeu 3 Mai 2012 - 22:05

arnaud sixx a écrit:
Dommage que Doro soit dessinée sur la pochette , elle est mieux en photo ( et en vrai Embarassed ) .
D'accord avec toi. Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mégaptère

avatar

Messages : 380
Date d'inscription : 28/12/2010
Localisation : Pays Basque

MessageSujet: Re: Doro / Warlock   Ven 4 Mai 2012 - 12:45

L'avantage avec les dessins c'est que sur les pochettes elle a toujours 20 ans ! 0003
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clint

avatar

Messages : 2096
Date d'inscription : 08/12/2008
Localisation : hendaye(64)

MessageSujet: Re: Doro / Warlock   Ven 4 Mai 2012 - 22:12

mégaptère a écrit:
L'avantage avec les dessins c'est que sur les pochettes elle a toujours 20 ans ! 0003
Maintenant si on met une de ses photos sur la pochette d'un album,et avec tout le matériel technologique mis à la disposition des professionnels,celle-ci peut être retouchée et lui donner l'allure d'une jeune demoiselle toute fraîche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud sixx

avatar

Messages : 3072
Date d'inscription : 28/01/2011

MessageSujet: Re: Doro / Warlock   Ven 4 Mai 2012 - 22:46

clint a écrit:
mégaptère a écrit:
L'avantage avec les dessins c'est que sur les pochettes elle a toujours 20 ans ! 0003
Maintenant si on met une de ses photos sur la pochette d'un album,et avec tout le matériel technologique mis à la disposition des professionnels,celle-ci peut être retouchée et lui donner l'allure d'une jeune demoiselle toute fraîche.

Elle est venue se froter contre moi lors d' un de ses concerts en 2010 , il n' y a rien à retoucher croyez moi 😉
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clint

avatar

Messages : 2096
Date d'inscription : 08/12/2008
Localisation : hendaye(64)

MessageSujet: Re: Doro / Warlock   Ven 4 Mai 2012 - 22:51

arnaud sixx a écrit:
clint a écrit:
mégaptère a écrit:
L'avantage avec les dessins c'est que sur les pochettes elle a toujours 20 ans ! 0003
Maintenant si on met une de ses photos sur la pochette d'un album,et avec tout le matériel technologique mis à la disposition des professionnels,celle-ci peut être retouchée et lui donner l'allure d'une jeune demoiselle toute fraîche.

Elle est venue se froter contre moi lors d' un de ses concerts en 2010 , il n' y a rien à retoucher croyez moi 😉
Petit où gros veinard. Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Embarassed Embarassed Embarassed Embarassed Embarassed Embarassed Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clint

avatar

Messages : 2096
Date d'inscription : 08/12/2008
Localisation : hendaye(64)

MessageSujet: Re: Doro / Warlock   Ven 4 Mai 2012 - 22:53

Notre amie doro serait-elle une petite coquine,qui a émoustillé notre petit arnaud? 😉 😉 😉 😉 😉 😉 😉
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clint

avatar

Messages : 2096
Date d'inscription : 08/12/2008
Localisation : hendaye(64)

MessageSujet: Re: Doro / Warlock   Ven 4 Mai 2012 - 22:55

arnaud sixx a écrit:
clint a écrit:
mégaptère a écrit:
L'avantage avec les dessins c'est que sur les pochettes elle a toujours 20 ans ! 0003
Maintenant si on met une de ses photos sur la pochette d'un album,et avec tout le matériel technologique mis à la disposition des professionnels,celle-ci peut être retouchée et lui donner l'allure d'une jeune demoiselle toute fraîche.

Elle est venue se froter contre moi lors d' un de ses concerts en 2010 , il n' y a rien à retoucher croyez moi 😉
Et bien s'il n'y a rien à retoucher,moi je veux bien la toucher. Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud sixx

avatar

Messages : 3072
Date d'inscription : 28/01/2011

MessageSujet: Re: Doro / Warlock   Sam 5 Mai 2012 - 10:41

clint a écrit:
Notre amie doro serait-elle une petite coquine,qui a émoustillé notre petit arnaud? 😉 😉 😉 😉 😉 😉 😉

Elle aime rencontrer ses fans du premier rang Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
js64
Administrateur - Site Admin
avatar

Messages : 13655
Date d'inscription : 17/12/2006
Localisation : Saint Jean Pied de Port (64)

MessageSujet: Re: Doro / Warlock   Dim 6 Mai 2012 - 11:08

arnaud sixx a écrit:
clint a écrit:
Notre amie doro serait-elle une petite coquine,qui a émoustillé notre petit arnaud? 😉 😉 😉 😉 😉 😉 😉

Elle aime rencontrer ses fans du premier rang Very Happy
Ces fans tout court...
C'est une vraie passionnée de la musique...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saxon-solidballofrock.fr
arnaud sixx

avatar

Messages : 3072
Date d'inscription : 28/01/2011

MessageSujet: Re: Doro / Warlock   Dim 6 Mai 2012 - 11:11

js64 a écrit:
arnaud sixx a écrit:
clint a écrit:
Notre amie doro serait-elle une petite coquine,qui a émoustillé notre petit arnaud? 😉 😉 😉 😉 😉 😉 😉

Elle aime rencontrer ses fans du premier rang Very Happy
Ces fans tout court...
C'est une vraie passionnée de la musique...

On voit qu' elle aime ce qu' elle fait , et que c' est pas juste pour le pognon comme certains...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Fab

avatar

Messages : 911
Date d'inscription : 25/02/2008
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: Doro / Warlock   Dim 6 Mai 2012 - 17:01

le concert du Hellfest 2011.
[url]http://www.youtube.com/watch?v=-zwZj9JsgXQ&
feature=related[/url]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
js64
Administrateur - Site Admin
avatar

Messages : 13655
Date d'inscription : 17/12/2006
Localisation : Saint Jean Pied de Port (64)

MessageSujet: Re: Doro / Warlock   Lun 7 Mai 2012 - 20:05

Merci Fab 0022, je l'avais déjà regardé sur le site d'Arte...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saxon-solidballofrock.fr
clint

avatar

Messages : 2096
Date d'inscription : 08/12/2008
Localisation : hendaye(64)

MessageSujet: Re: Doro / Warlock   Sam 12 Mai 2012 - 17:03

js64 a écrit:
Merci Fab 0022, je l'avais déjà regardé sur le site d'Arte...
J'espère que tu viendras la voir à la sala totem Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
js64
Administrateur - Site Admin
avatar

Messages : 13655
Date d'inscription : 17/12/2006
Localisation : Saint Jean Pied de Port (64)

MessageSujet: Re: Doro / Warlock   Jeu 9 Aoû 2012 - 18:07

Et voici le clip de "
Raise Your Fist In The Air"
:
http://www.youtube.com/watch?v=OCOGy0CvR9Y
0001 m009 0008 0033 0032 0007 0025
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saxon-solidballofrock.fr
arnaud sixx

avatar

Messages : 3072
Date d'inscription : 28/01/2011

MessageSujet: Re: Doro / Warlock   Jeu 9 Aoû 2012 - 19:16

js64 a écrit:
Et voici le clip de "
Raise Your Fist In The Air"
:
http://www.youtube.com/watch?v=OCOGy0CvR9Y
0001 m009 0008 0033 0032 0007 0025

La classe Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kisslolo

avatar

Messages : 3021
Date d'inscription : 20/08/2012
Localisation : st clair de la tour

MessageSujet: Re: Doro / Warlock   Mer 22 Aoû 2012 - 13:24

On en sait un peu plus sur l'album "
Raise Your Fist"
qui, je vous le rappelle sortira le 19/10/2012. Le groupe travaille actuellement sur le mixage et la finalisation des chansons qui ont été composé aux USA, en Allemagne et en Scandinavie. Les titres préférés de Doro sont "
Raise Your Fist In The Air"
et "
Victory"
qu'on retrouvera également sur le prochain single. "
Human Rights"
et "
Engel [Angel]"
sont 2 titres qui vous feront inévitablement penser à "
Für Immer"
. Bien évidemment, on pourra également se réjouir à l'écoute de titres plus rapides tels que "
Little Headbanger"
mais aussi par la présence d'invités puisque Gus G (Ozzy Osbourne, Firewind) fera une apparition sur "
Last Man Standing"
. Doro fera de nouveau un duo avec Lemmy Kilmister (Motörhead) avec le titre "
It Still Hurts"
. Elle rendra également hommage à son ami de toujours, Ronnie James Dio dans une chanson symboliquement appelée "
Hero"
.



Une fois de plus c'est Geoffroy Gillespie qui s'est chargé de la pochette que vous pouvez admirer ci-dessous.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marcel



Messages : 111
Date d'inscription : 01/08/2010
Localisation : F-67550

MessageSujet: Re: Doro / Warlock   Dim 2 Sep 2012 - 15:50

Pour les fans d'Alsace/Franche-Comté, vous pouvez la voir en concert pas trop loin en fin d'année 2012
27/11 au Z7 à Pratteln (CH) / 28/11 au Longhorn à Stuttgart / 07/12 au Substage à Karlsruhe
http://www.rocktimes.de/termine/tourdetail.php?id=23594
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud sixx

avatar

Messages : 3072
Date d'inscription : 28/01/2011

MessageSujet: Re: Doro / Warlock   Dim 2 Sep 2012 - 16:41

Je l'est déjà vu au Z7 en 2010, une grande leçon de professionnalisme. Un véritable exemple pour beaucoup d'artistes blasés...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kisslolo

avatar

Messages : 3021
Date d'inscription : 20/08/2012
Localisation : st clair de la tour

MessageSujet: Re: Doro / Warlock   Dim 2 Sep 2012 - 16:54

Je l'ai vu fin 2011 a Lyon ,et elle pourait en apprendre a beaucoup ,et elle se donne de la premiere minutes a la derniere ,contrairement a certains !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud sixx

avatar

Messages : 3072
Date d'inscription : 28/01/2011

MessageSujet: Re: Doro / Warlock   Dim 2 Sep 2012 - 17:48

kisslolo a écrit:
Je l'ai vu fin 2011 a Lyon ,et elle pourait en apprendre a beaucoup ,et elle se donne de la premiere minutes a la derniere ,contrairement a certains !!!!

Et après le concert, elle reste sur scène pour signer des autographes Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kisslolo

avatar

Messages : 3021
Date d'inscription : 20/08/2012
Localisation : st clair de la tour

MessageSujet: Re: Doro / Warlock   Jeu 27 Sep 2012 - 21:32

Certains artistes s’en fichent. D’autres sont au moins reconnaissants envers leurs fans. D’autres encore ont un véritable échange avec eux, communiquent avec eux et parfois leur rendent hommage. Doro Pesch, elle, va encore au-delà.

« Sans mes fans, je ne serai rien ». Cette phrase, prononcée à tout va par bon nombre d’artistes, est-elle vraiment sincère ? Ne prononce-t-on pas cette belle phrase pour « bien passer », alors que l’on pense intérieurement que notre réussite est avant tout due à notre travail ? Pour Doro, ce n’est pas le cas car elle et ses fans sont une entité, une famille.

Doro n’est pas le Metal Queen parce qu’elle est une meilleure chanteuse, une meilleure frontwoman ou parce qu’elle a plus d’ancienneté que telle ou telle autre. Il n’y a rien d’autre dans la vie de Doro Pesch que la musique qu’elle fait et les gens pour qui elle la fait. Et c’est pour cette capacité à fédérer et cette dévotion totalement mutuelle envers ceux qui la suivent qu’elle est la Metal Queen.

Interviewée à l’occasion de la sortie de son EP Raise Your Fist In The Air, témoignant de son éternel esprit combattif, Doro nous parle des histoires et d’anecdotes qui lui ont inspiré ces nouveaux titres. Des histoires qui, vous l’aurez deviné, vous concernent directement.





« L’unité de la musique nous permet de rester forts et de survivre dans les moments les plus difficiles. C’est un bon sujet sur lequel chanter, surtout quand les temps sont durs. »


Radio Metal : Pour commencer, comment vas-tu ?

Doro Pesch :

Oh, très bien ! Je suis à Paris et je suis tellement heureuse ! Le nouveau disque sort bientôt, je suis très excitée. Ensuite, on partira en tournée, on commence en novembre. La semaine dernière, j’ai fini de tourner un film, la deuxième partie de « Anuk – Le Chemin du Guerrier ». J’ai écrit plusieurs chansons pour ce film, et un titre de l’album fera partie de la bande originale. Il s’agit de « Free My Heart ». Il se passe plein de choses très positives et excitantes !

Ton nouvel EP s’intitule Raise Your Fist In The Air, ce qui traduit un esprit de protestation. Pour quoi ou contre quoi te bats-tu, et pour quoi ou contre quoi voudrais-tu que tes fans se battent ?

Je dois dire que, ayant tourné dans le monde entier pendant dix ans, j’ai vu la vie devenir de plus en plus dure. C’est toujours plus difficile de s’accrocher et de tenir bon. Je veux dire aux gens de lever leur poing vers le ciel et de se battre pour les bonnes choses : pour la liberté, pour les choses positives. La musique a toujours été un langage universel. L’unité de la musique nous permet de rester forts et de survivre dans les moments les plus difficiles. C’est un bon sujet sur lequel chanter, surtout quand les temps sont durs. Ça transmet une énergie positive.

Le fait de se battre est l’un des thèmes principaux de ta carrière. D’après ce que tu viens de me dire, la vie est donc une bataille, pour toi ?

Je le crois. C’est le cas pour tout le monde, non ? Tout le monde doit mener une bataille difficile. Là d’où je viens, j’ai toujours pu dire ce que je voulais, j’ai toujours été libre de faire ce que je voulais. Mais j’ai appris en tournée que, dans certains pays, c’est très dur de devenir ce qu’on veut devenir et d’exprimer tout son potentiel. Il y a énormément d’oppression, d’injustice… C’est dur, je trouve que c’est vraiment dur.

As-tu le sentiment que les femmes doivent toujours se battre pour s’imposer dans un univers metal très masculin, ou est-ce du passé ?

Je trouve que ça s’est beaucoup amélioré mais, très franchement, je me suis toujours sentie soutenue par les hommes, les autres musiciens et les autres groupes. L’ambiance a toujours été très bonne. Je me suis toujours sentie respectée, jamais humiliée ou reléguée au second plan. Je crois que la musique est au-dessus de détails comme l’endroit d’où on vient ou le fait d’être un homme ou une femme. Mais ailleurs dans le monde, il est très important de soutenir les femmes. Sur ce nouvel album, j’ai écrit une chanson pour Terre des Femmes, une organisation au sein de Terre des Hommes, qui se bat pour les Droit de l’Homme. J’ai fait deux versions de la chanson : la version allemande s’appelle « Freiheit (Human Rights) », et la version anglaise, « Sealed In Blood (Human Rights) ». Dans certains pays, la situation est très difficile et, parfois, les Droits de l’Homme n’existent même pas. Il faut qu’on se serre les coudes. Mes fans masculins m’ont toujours énormément soutenue. Pour le dernier album, Fear No Evil, il y a trois ans, je suis entrée en contact avec Terre des Femmes pour créer des T-shirts. Tout l’argent issu de la vente de ces T-shirts est allé à l’organisation pour financer des projets. Et ceux qui achetaient les T-shirts étaient toujours des hommes ! Ils me disaient : « Je l’ai donné à ma maman, ou à ma copine, ou à ma sœur ». C’était tellement adorable ! Je me suis dit que j’avais vraiment les meilleurs fans ! Parce que je suis une femme, je dois me battre encore plus activement, parce que je sais ce que c’est. Je n’ai jamais eu de mauvaise expérience, mais je pense à toutes ces autres femmes à travers le monde. Aujourd’hui, avec Internet et la télé, c’est beaucoup plus facile de savoir ce qui se passe. Dans les années 80, je n’avais aucune idée que la situation dans certains pays était si grave.



« J’ai toujours pensé que le français était la langue metal par excellence. »


L’EP comporte une version française de « Raise Your Fist In The Air ». Pourquoi as-tu choisi de rendre cet hommage à tes fans français ? Qu’ont-ils de si spécial ?

J’adore les fans français, depuis toujours. J’ai déjà fait quelques chansons en français. La première s’appelait « Toujours Pour Gagner », et sur le dernier album, j’ai traduit « Herzblud ». C’est une ballade en allemand que j’ai traduite en portugais, en espagnol et en français. Elle s’intitule « À Fond le Cœur ». J’ai joué « Raise Your First In The Air » en tournée l’an dernier et pour la première fois au Wacken. Je me suis alors dit que ça ferait une très bonne chanson pour l’album. Je l’ai jouée à Moscou et à Lyon. Juste avant de la chanter, j’ai demandé au promoteur s’il pouvait me traduire le titre. Il m’a dit : « Ça donne ‘Lève ton poing vers le ciel’ ». C’était vraiment cool, et j’ai décidé qu’il fallait que je le fasse ! Je me suis tournée vers un bon ami à moi, qui a une station de radio au Luxembourg. C’est un fan inconditionnel de metal. Il a fugué de chez lui quand il avait 13 ans pour voir son premier concert metal, et le groupe, c’était nous ! Je savais qu’il comprendrait cet esprit combatif. Il a traduit la chanson et deux filles m’ont aidée à la chanter. J’aime énormément cette version, plus encore que celle en anglais !

Tu aurais pu le faire dans d’autres langues, pour transmettre ton message au monde entier, comme tu l’as fait sur l’album précédent. Pourquoi as-tu choisi de traduire la chanson uniquement en français ?

J’adore chanter en français. Je suis une grande fan du groupe Trust, c’est l’un de mes groupes préférés. J’ai toujours pensé que le français était la langue metal par excellence. J’adore cette langue. Et il y a une autre raison : un petit bébé qui s’appelle Herzblud Doro Rock. C’est son vrai nom ! Sa maman est une fan, elle s’appelle Vanessa et elle vient de Belgique. Elle ne parle que français. Un jour, elle m’a écrit une lettre pour me dire : « Notre plus grand souhait serait d’entendre une autre chanson en français ». C’est ce que j’ai fait sur l’album précédent, avec « À Fond le Cœur », et je lui ai dit : « Celle-là, c’est pour toi ! » Elle m’a répondu qu’elle adorerait avoir un autre bébé, et que si c’était une fille, elle allait l’appeler Doro. Je lui ai demandé : « Et si c’est un garçon ? » Elle a répondu : « Dans ce cas, ce sera Herzblud ». Aujourd’hui, Herzblud est là et c’est une petite chose adorable ! Je me suis dit qu’il fallait que je fasse une autre chanson en français, une chanson qu’il comprendrait un jour. J’ai beaucoup de fans francophones. Il y a énormément de fans en France, en Belgique, dans la partie francophone de la Suisse et du Canada. J’adore chanter en français, je trouve ça formidable.

Tu viens de dire que pour toi, le français était la langue metal par excellence. Quand j’entends une chanson metal en français, je me dis toujours qu’il y a quelque chose qui cloche. Pour moi, l’anglais est la langue metal ultime. L’allemand fonctionne bien, aussi !

L’allemand peut être très difficile à chanter ! Les mots sont très longs, c’est une langue très dure. Je pense qu’un seul groupe arrive à faire quelque chose avec l’allemand à tous les coups : c’est Rammstein. Ils sont géniaux ! Mais c’est peut-être à cause de mon amour pour Trust. Je sais qu’ils ont des versions anglaises de leurs chansons, mais j’écoute uniquement les versions françaises. J’imagine que ça dépend du groupe ou de la personne. S’ils arrivent à en faire quelque chose, ça sonne bien. Le français m’a toujours semblé magnifique.

Parmi les groupes qui chantent en allemand, il y a aussi Die Apokalyptischen Reiten et In Extremo…

Il y en a un autre que j’adore. C’est un tout jeune groupe. J’ai collaboré avec eux sur une chanson intitulée « Salomé ». Le groupe s’appelle Saltatio Mortis. Ils sonnent un peu comme In Extremo, c’est très cool. Ils ont un super frontman : il est beau, il chante bien… Pour ceux qui veulent se pencher sur eux, c’est un groupe assez récent, mais ils sont super !



« Un jour, [une Maman] m’a écrit une lettre pour me dire : ‘Notre plus grand souhait serait d’entendre une autre chanson en français’. C’est ce que j’ai fait »


As-tu travaillé avec quelqu’un pour apprendre à prononcer les paroles ou savais-tu déjà parler français ?

Je l’ai un peu étudié à l’école. Mon ami qui a traduit la chanson, Martin, a enregistré les paroles pour moi. Andreas Bruhn, avec qui je travaille depuis des années et avec qui j’ai écrit plusieurs chansons pour cet album, a une fille. Sa meilleure amie est française, ainsi que la sœur de cette amie. Elles sont venues travailler avec moi et elles me disaient : « Oui, ça, c’est cool », ou : « Non, il faut que tu recommences ! » Elles étaient dures, mais je voulais qu’elles le soient, parce que je voulais que ça sonne bien. Je voulais que les auditeurs comprennent ce que je disais. Ces deux jeunes filles m’ont bien aidée, c’était super !

Tu apparais sur le dernier album de Tankard. Andreas Geremia, le chanteur, nous a dit en interview qu’il assistait à l’un de tes concerts, que tu l’as repéré dans la foule et que tu l’as invité à monter sur scène avec toi. C’est apparemment comme ça que l’histoire a commencé. Peux-tu nous en dire un peu plus ?

Je peux te donner un autre détail ! C’était très drôle. Il est venu à un de mes concerts et nous avons chanté « All We Are » tous les deux. C’est généralement la dernière chanson de la setlist avant les rappels. J’ai vu ce gars dans la foule et je me suis dit que je le connaissais. J’ai fini par reconnaître Gerre de Tankard. Je lui ai dit : « Hey, Gerre, viens sur scène, on va faire ‘All We Are’ ensemble ! » Il est monté sur scène et on a passé un bon moment. Ensuite, il m’a murmuré : « Doro, je suis trop bourré, je ne peux plus chanter ! » Je lui ai dit : « Ce n’est pas grave, merci d’être venu ! On se voit après le concert ! » On a ensuite discuté dans les loges et Gerre m’a expliqué qu’il avait écrit une chanson, « Metal Lady Boy ». On a échangé sur nos expériences en Thaïlande. C’est un pays de fous furieux, je l’adore. Là-bas, il y a beaucoup de « lady boys », qui sont en fait des garçons plus séduisants que n’importe quelle femme !

C’est très agaçant !

Oui, c’est aussi ce que j’ai pensé ! Gerre a expliqué qu’il avait écrit une chanson sur le sujet. Il m’a demandé si je voulais y participer et j’ai dit oui. J’ai écouté la chanson, j’ai adoré, je suis immédiatement entrée en studio et j’ai renvoyé le tout à Gerre. Je n’ai pas encore entendu la version finale, je vais devoir attendre. Il m’a contactée mais j’étais toujours sur la route, à tourner le film, à préparer l’album, à m’occuper du mixage… Quand on touche à la fin d’un projet, on fait des journées de 24 heures. Mais j’étais très satisfaite du premier mixage de la chanson, je la trouvais très cool.

Qu’as-tu ressenti lorsque ta chanson « We Are The Metalheads » est devenue l’hymne officiel des 20 ans du Wacken, en 2009 ?

Oh, c’était génial ! Quand les responsables du Wacken m’ont demandé si je voulais chanter l’hymne, je me suis dit que c’était un grand honneur. J’ai beaucoup aimé la chanson, qui a en fait été écrite par un fan de metal. Je la joue depuis quelques années, maintenant, en ouverture du festival. C’est toujours une belle expérience parce que je peux voir les portes s’ouvrir et les fans se mettre à courir pour entrer. C’est une vision incroyable ! Quelques heures plus tard, le festival commence vraiment. Je joue toujours avec Skyline, le premier groupe de Thomas Jensen, l’organisateur du festival. Il était dans un groupe, il y a des années, et puis il a créé le premier festival metal avec une autre personne, Holger Hübner. C’est un festival par des fans, pour les fans, et ça se ressent. Le monde entier se retrouve toujours là-bas, il y a des fans de partout : Égypte, Australie, France, Italie… Je dois avouer que j’adore les festivals. L’an dernier, j’ai joué au Hellfest, j’ai trouvé ça génial. J’aimerais beaucoup revenir sur les deux ou trois prochaines années. C’était une expérience formidable. Les fans étaient incroyables, tout le monde chantait. Je pense que c’est l’un des meilleurs festivals auxquels nous ayons participé l’an dernier.



« J’ai chanté dans des stades, parfois devant 16 ou 17 000 personnes, toute seule sur le terrain ! [...] Quand on est sur scène, il y a le groupe derrière, il y a l’équipe, il y a plein de gens. Quand on est toute seule sur un terrain, c’est très effrayant ! »


L’hymne metal du plus grand rassemblement metal chanté par la Metal Queen, voilà qui est approprié ! Est-ce que ça t’ennuie qu’on te qualifie de « Metal Queen » ? Ou est-ce que ça t’ennuie qu’on te pose cette question ?

Tu sais, je ne sais jamais quoi dire ! Je suis tellement heureuse et reconnaissante de faire partie de la famille et de la scène metal. Je me donne toujours à fond. Je suis une fan de metal et une metalhead moi-même, je ne me sens pas différente. C’est un nom tellement grandiose, c’est bouleversant ! Je ne sais même pas qui a imaginé ça ! Mais c’est génial quand les gens ont tellement de choses positives à dire sur toi. Je sais que c’est toujours dit de façon très gentille et ça me touche toujours beaucoup. Je fais toujours de mon mieux parce que, pour moi, les fans sont ce qu’il y a de plus important. Toute mon inspiration et ma motivation me vient de ma fan-base, alors s’ils ont des choses gentilles à dire à propos de moi, c’est le paradis. C’est génial – mais c’est trop ! Entendre quelqu’un dire : « J’aime tes concerts, j’aime tes chansons », ça me suffit amplement !

Au moins, on ne t’appelle pas Metal Goddess, de la même façon que Rob Halford est le Metal God ! Tu es « seulement » la Metal Queen ! Ça pourrait être pire !

J’imagine, effectivement ! (rires)

Tu joues le rôle de Meha dans la deuxième partie du film suisse « Anuk – Le Chemin du guerrier ». Était-ce ta première expérience en tant qu’actrice ?

Oui. Le réalisateur Luke Gasser m’a contactée parce qu’il voulait que j’écrive la bande originale du film. Il est venu me voir en concert en Suisse et il m’a demandé : « Est-ce que tu pourrais aussi jouer un rôle dans le film ? » Je lui ai répondu que je n’avais jamais fait ça, mais que je pouvais essayer ! Il m’a dit : « Tu peux choisir le rôle que tu veux ». Dans le script, il y avait cette fille, Meha, une guerrière. Luke m’a dit : « J’étais sûr que c’était elle que tu choisirais ! » Il avait déjà souligné le personnage dans son script ! Aujourd’hui, nous en sommes à la deuxième partie et je joue à nouveau Meha la guerrière. C’était génial, un film est une grande aventure. C’est un sacré défi, je dois avouer que ce n’est jamais facile. J’ai le plus grand respect pour les acteurs. Eux aussi doivent toujours se donner à fond. On est en première ligne, ce n’est pas une promenade de santé. Je devais me lever tous les jours à cinq heures du matin et parfois on travaillait jusque tard le soir. Personne ne dort jamais, ici ?! Apparemment pas ! Mais c’était super de participer au projet. Luke est un réalisateur indépendant. Tout le monde a mis tellement de cœur là-dedans. Ce n’était pas un gros budget, mais tout le monde a fait de son mieux. Je retire toujours de l’inspiration et des idées de chansons de ce genre d’expérience. Quand on veut faire quelque chose convenablement, ça exige de donner tout ce qu’on a. Ce n’est pas comme si on se contentait de faire quelque chose par-dessus la jambe, c’est vraiment rude. Mais c’est comme ça qu’on aime travailler : mettre tout son cœur et toute sa force dans tout ce qu’on fait.

Tu as écrit la chanson « She’s Like Thunder » en hommage à la boxeuse professionnelle Regina Halmich. On dirait que tu t’intéresses au sport. As-tu regardé les Jeux Olympiques ?

Oui ! Entre le tournage, la tournée et les festivals estivaux, j’ai essayé de regarder les J.O. autant que possible. Le sport m’a toujours inspirée. En fait, je voulais faire quelque chose dans le sport quand j’étais jeune. J’aime la compétition, j’aime voir les gens se donner à fond. Mon amie Regina Halmich a été championne de boxe pendant treize ans. Elle m’a appris beaucoup de choses sur la discipline, sur le fait de se relever vite quand on est mis KO. Je crois que nous nous sommes inspirées l’une l’autre. J’adore écrire des hymnes sportifs. J’en avais déjà écrit un pour une équipe allemande de football américain, il s’appelait « Burn It Up ». La ligue de football américain n’existe plus, malheureusement. J’ai chanté dans des stades, parfois devant 16 ou 17 000 personnes, toute seule sur le terrain ! C’était une sacrée expérience ! Quand on est sur scène, il y a le groupe derrière, il y a l’équipe, il y a plein de gens. Quand on est toute seule sur un terrain, c’est très effrayant ! Ça s’est bien passé, mais j’ai cru que j’allais avoir une crise cardiaque ! C’était trop d’adrénaline !



« Le sport m’a toujours inspirée. En fait, je voulais faire quelque chose dans le sport quand j’étais jeune. » (photo : Doro sur le tournage du film Anuk)


Pratiques-tu un sport, ou monter sur scène est-il suffisant pour garder la forme ?

Maintenant que nous sommes en tournée non-stop, je n’ai pas beaucoup de temps pour faire du sport. Mais dans les années 90, quand le metal ne se portait pas bien, je me suis mise à la boxe thaï. J’ai adoré. Quand nous sommes repartis en tournée, j’ai abandonné. Être sur la route tous les jours est un excellent exercice. C’est plus que suffisant ! J’adore le sport et la boxe thaï était extra. C’est un très bon exercice, ça permet de transpirer et de gagner en endurance. Je n’ai pas fait ça pour me battre, c’était seulement pour me maintenir en forme.

Tu as mentionné un peu plus tôt que tu adorais les festivals. Récemment, il a été annoncé que tu participerais à l’édition 2013 de la croisière 70,000 Tons Of Metal. Es-tu impatiente d’y être ?

Oui ! Beaucoup de fans et de groupes m’ont dit que c’était incroyable. Je suis tellement excitée ! Notre tournée américaine commence juste après la croisière. Ensuite, je reviens en Europe pour d’autres concerts. Nous avons une autre croisière prévue, la Full Metal Cruise, en mai. Elle part de Hambourg et passera par Londres, Paris et Amsterdam. Huit jours à faire du metal, à boire et à faire la fête ! J’ai vraiment hâte d’y être. Je trouve ça cool que les gens aient de nouvelles idées. Du moment qu’on apporte le metal aux gens, c’est une bonne chose !

Interview réalisée par Saff’ à Paris en septembre 2012
Questions : Saff’ et Metal’o Phil

Retranscription et traduction : Saff’

Site internet officiel de Doro : www.doropesch.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gibsonboy
Modérateur
avatar

Messages : 6713
Date d'inscription : 24/12/2006
Localisation : Strasbourg....

MessageSujet: Re: Doro / Warlock   Jeu 27 Sep 2012 - 22:03

Merci pour l'itw de cette grande dame , Lolo 😉

vu une fois en janvier 2002 au club dunois à Paris, et j'ai adoré
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
js64
Administrateur - Site Admin
avatar

Messages : 13655
Date d'inscription : 17/12/2006
Localisation : Saint Jean Pied de Port (64)

MessageSujet: Re: Doro / Warlock   Dim 30 Sep 2012 - 11:01

Et depuis 2002 plus rien??? Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saxon-solidballofrock.fr
gibsonboy
Modérateur
avatar

Messages : 6713
Date d'inscription : 24/12/2006
Localisation : Strasbourg....

MessageSujet: Re: Doro / Warlock   Dim 30 Sep 2012 - 12:08

js64 a écrit:
Et depuis 2002 plus rien??? Shocked

ben nan Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kisslolo

avatar

Messages : 3021
Date d'inscription : 20/08/2012
Localisation : st clair de la tour

MessageSujet: Re: Doro / Warlock   Ven 2 Nov 2012 - 14:20

Doro Pesch, la reine du metal

"
J’ai toujours pensé que le français était la langue ultime pour le metal"


A l'occasion de la sortie de l'album Raise Your Fist, La Grosse Radio Metal s'est entretenue avec Doro Pesch, surnommée "
la reine du metal"
pour évoquer son album, sa prochaine tournée et sa brillante carrière.

Tu te prépares à sortir ton prochain album, Raise Your Fist. Comment fais-tu pour sortir autant d’albums avec un rythme si régulier ?

Tu sors un album, après tu pars en tournée, plus c’est long, mieux c’est, c’est bon signe quand tu tournes longtemps pour un album, mais après deux ou trois ans, tu te dis "
je veux retourner au studio"
et mettre tes idées en musique. Je chante ce à quoi je pense à mon téléphone portable, ou sur un dictaphone. Sur ce disque, la première chanson écrite était pour Ronnie (James Dio), "
Hero"
. Quand j’ai appris son décès, j’étais bouleversée, comme beaucoup de monde et pendant des semaines je ne pouvais rien faire. Une nuit, j’étais allongée et une mélodie m’est venue, avec "
You are a Hero, you are a hero…"
, après j’ai écrit la chanson, on a été au studio pour enregistrer la démo, et comme tout allait tout seul, je me suis sentie prête pour faire un nouveau disque. Mais je suis toujours très motivée pour faire un disque après une tournée, donner aux fans quelque chose de nouveau… Quelques fois on fait une pause et on sort un DVD, comme la dernière sortie, 25 Years Of Rock… And Still Going Strong. C’était super de travailler dessus, mais cela nous a pris un an et demi pour tout bien faire, c’est pourquoi cet album a mis plus de temps à sortir.

Tu viens de parler de la chanson Hero, qu’est-ce que Dio représentait pour toi ?

C’est l’une de nos plus importantes pertes. C’était un excellent chanteur et une personne adorable, j’ai eu le grand privilège de le rencontrer et de tourner avec lui, c’était ma première tournée après la sortie de « Triumph And Agony » en 1987, après on a beaucoup tourné et le dernier était très long, c’était aux Etats-Unis en 2000, et nous sommes devenus de très bons amis. En 1987 je ne parlais pas aussi bien anglais et les conversations étaient limitées à "
Passe un bon concert, que tout se passe bien"
. En 2000 tout s’est bien passé, on a aussi fait la première partie de Heaven &
Hell il n’y a pas si longtemps, tout avait l’air de bien aller… Ce la a choqué la communauté metal, y compris moi, et il était tout pour nous, c’était un des meilleurs chanteurs et une des meilleures personnes qu’a porté cette Terre. Je me souviens d’un concert en 1986 ou 1985, nous l’attendions, il y avait un rideau, cela devait être dans le coin de Düsseldorf, Cologne ou Essen, peur être Essen au Grugahalle, une bonne salle. Bref, il y avait ce rideau, j’étais à côté de la console de mixage, ensuite il s’est ouvert et quand je l’ai vu c’était incroyable, j’en suis presque tombée à genoux, j’en ai eu les larmes aux yeux. Je me suis dit que c’était ça, ce que je voulais faire, complètement souffler les fans. Ce souvenir nous a beaucoup inspirés pour la tournée du 25e anniversaire, avec ce mur énorme sue scène, notre plus gros, qui devait faire 25 mètres. On ne peut plus l’utiliser parce qu’il n’irait plus à aucune autre tournée. Donner cette sensations aux fans, juste pendant 20 secondes était donc inspiré de ce souvenir. Deux ans après on tournait ensemble, c’était énorme. Chaque soir je regardais ses concerts. Lors de notre tournée américaine, nous sommes allés au Fillmore de San Francisco, un club très célèbre, ensuite nous sommes allés en Floride, puis, lors de derniers concerts il a demandé, en grand gentleman, un second micro à l’ingénieur du son pour que je chante avec lui, c’était inoubliable.

Lors de ta dernière tournée, tu as chanté « Egypt (The Chains Are On) » en hommage à Dio. As-tu prévu d’en faire d’autres lors de la prochaine tournée ?

Je ne sais pas encore ! Notre album vient de sortir, est fini, chaque date durera 2 heures et demie, trois si on veut tout jouer… ce serait bien, mais si on fait un concert de trois heures chaque soir pendant toute une tournée, le corps commence à se rebeller. Je n’ai pas encore penser à une autre reprise, mais je veux chanter « Hero » sur scène. Mais j’adore toujours « Egypt » !

A propos des nouvelles chansons, de quoi parle Raise Your Fist In The Air ?

On a sorti un EP de quatre titres avec "
Raise Your Fist In The Air"
dessus, "
Victory"
, un autre hymne, "
Engel"
, une chanson en allemand qui fait un peu penser à "
Für Immer"
, et une version française de "
Raise Your Fist In The Air"
, qui s’appelle "
Lève ton poing vers le ciel"
! Je l’adore, encore plus que la version en anglais. Je suis née et j’ai grandit avec le metal britannique, mais j’adore Trust, c’est un de mes groupes préférés et j’ai toujours pensé que le français était la langue ultime pour le metal. On l’a jouée lors de la tournée, je ne suis pas sûre qu’on l’ait faite à Paris, le set a du être raccourci à cause du couvre-feu. On l’a faite à Lyon et je demande toujours aux gens un truc que je peux dire en français. On a déjà fait des chansons en Français, en 2000 il y a eu « Toujours pour gagner », et sur le dernier album, « Herzblut » est en quatres langues, la version française s’appelle « A fond le cœur ». Quand j’ai demandé la traduction de « Raise Your Fist In The Air » en français, j’ai trouvé que « Lève ton poing vers le ciel » était un titre puissant. Il fallait que je la fasse en français. Un de mes amis, Martin, travaille pour une radio au Luxembourg, Heavy Metal and Who, un super gars et ungrand fan de metal, qui a fugé de chez lui pour voir son premier concert, c’était nous sur scène ! Il sait tout sur le metal et me donne plein de détails. Je lui ai demandé de me traduire les paroles et de chanter les chœurs. Je l’ai chantée avec l’aide de deux filles, et j’ai adoré. J’ai ensuite demandé à la maison de disques de sortir un EP avec la version française dessus. Cet EP a donc deux chansons en anglais, une en français et une en allemand. Quand on viendra à Paris, je chanterai la version française. J’espère que les fans me comprendront !

Cela nous fait trois langues différentes sur cet album. Comment les choisis-tu ?

J’y vais à l’instinct, au feeling, mais j’aime beaucoup cette démarche, cela rend hommage aux langues et aux fans qui les parlent. Certaines langues sont assez difficiles, comme le japonais ou le chinois, même si j’essaie toujours de dire quelque chose… Certaines langues sont plus faciles à chanter que d’autres… Même l’allemand est assez dur à chanter, ce n’est pas si facile de choisir les mots qu’il faut. Cette langue sonne, mais peut être vicieuse. Quand une idée originale vient en allemand, elle perd son sens quand on la traduit en anglais. Je n’ai jamais fait de traduction complète de "
Für Immer"
en anglais, pareil pour "
Engel"
. J’essaie toujours des trucs avec mes musiciens américains, et on sait si une idée est intéressante ou si ça ne va pas. Mais des fois, tu sais quand ça va, quand quelque chose te provoque une monté d’adrénaline et que ton cœur s’emballe… et si cela contient de la magie dès la première seconde, c’est là pour rester.

Lemmy figure sur cet album. Pourquoi l’avoir fait chanter sur « It Still Hurts » ?

Ca fait très longtemps que j’adore Lemmy. Comme Ronnie, Lemmy est très important, je l’ai rencontré au tout début des années 80, on a joué ensemble plein de fois, dont au festival légendaire Monsters Of Rock en 1986. Lemmy a toujours été, pour moi, un des mecs les plus cools que je connaisse, et je l’apprécie beaucoup. On a enregistré deux chansons ensemble sur l’album « Calling The Wild » en 2000, c’est vraiment un gentleman en studio. Pour ce disque (Raise Your Fist), j’ai écrit la chanson "
It Still Hurts"
, mon ami et moi, Andreas Bruhn, il a été guitariste dans Sisters of Mercy, on a fait plein de trucs ensemble, et il a chanté dans les couplets, on s’est dit que ça irait bien pour un duo, il a dit oui, et je lui ai dit « j’entends Lemmy chanter sur celle-là », il m’a répondu « pourquoi tu ne lui fais pas écouter, peut-être que ça lui plaira », je lui ai montré, il a dit oui et on a enregistré ses parties à Los Angeles, aux studios Sunset Lodge, chaque mot me faisait frissonner et me donnait la chair de poule. C’est un grand honneur Lemmy sur une de mes chansons, et j’adore le côté chaleureux et sensible qui ressort de cette chanson. J’aime beaucoup quand c’est hard et rapide, mais parfois une chanson comme ça ne fait pas de mal.

Le voir sur une ballade est assez original.

Oui, j’aime beaucoup ce qu’il fait en solo, il a beaucoup de possibilités, il un très bon feeling rock n’roll, et une bonne facette sensible. J’aime beaucoup les ballades de Motörhead comme « Love Me Forever » ou « Don’t Let Daddy Kiss Me », qui est assez sombre et inquiétante.

Il y a aussi Gus G. d’Ozzy Osbourne et Firewind. Comment l’as-tu choisi ?

Alex Kroll (Atrocity, Leaves Eyes), un ami de longue date, on s’est rencontrés au Wacken Open Air et avons eu l’idée de faire de la musique ensemble. Il a rencontré Gus au Musikmesse à Francfort, qui lui a parlé de son prochain album sur lequel il travaillait, il m’a ensuite dit qu’il avait rencontré Gus G. et m’a dit « on lui demande de faire un solo sur ton album » et j’ai répondu « oui s’il te plait demande-lui ! ». J’ai souvent eu de très bons guitaristes invités sur mes albums, je pense que ça fait plaisir aux fans d’écouter Gus G., c’était super quand il a joué le solo. Alex Kroll s’est occupé du mix, c’était bien. J’aurais pu le rencontrer au Hellfest, on a joué le même jour, mais je n’ai pas rencontré Gus à ce moment-là. C’était un bon festival, j’ai adoré le concert, et les fans étaient supers, c’était inoubliable.

Tu nous as parlé tout à l’heure de Dio qui t’a donné le micro pour que tu chantes avec lui, tu as fait la même chose avec Gerre de Tankard cette année, ce qui a donné ensuite une collaboration avec le groupe pour "
The Metal lady Boy"
. Peux-tu nous en parler ?

C’est assez drôle ! Lors de la dernière tournée, nous jouions près de Francfort, à Aschaffenburg, dans un petit club très sympa. Je présentais « All We Are » comme la dernière chanson du concert comme d’habitude et j’ai aperçu Gerre et je lui ai dit de venir pour qu’on chante « All We Are » ensemble. Il est monté sur scène, on a un peu chanté « All We Are » ensemble, puis il m’a chuchoté à l’oreille : « hey Doro je suis trop bourré, je ne peux plus chanter. » Je l’ai remercié et laissé partir en lui disant qu’on parlerait plus tard, après le concert. Il ne s’en souviens peut-être pas. Il m’a dit qu’il se souvenait plus des paroles d’ « All We Are », pourtant elles ne sont pas bien compliquées. On s’est ensuite vus après le concert dans les loges et Gerre a dit « J’ai une chanson que j’aimerais jouer pour toi », puis on a parlé de la Thaïlande, où on a tourné un paquet de fois et on y trouve des transsexuels, ce sont les femmes les plus belles du monde, sauf qu’en fait ce sont des hommes, c’est assez incroyable. Ensuite il m’a envoyé la chanson et je l’ai adorée après l’avoir écouté qu’une seule fois. Après j’ai été au studio et je l’ai enregistrée, Gerre est vraiment un chic type, adorable, on s’est bien amusés.

Parlons live. Qu’est-ce que ça te fait de revenir à Paris en décembre, un an après ta dernière tournée ?

Je serai au Divan du monde le 12 décembre, j’ai très hâte d’y être. Lors de la dernière tournée, le concert de Paris a été écourté à cause du couvre-feu, mais celui de Lyon était génial, très long, avec plein de chansons old-school parce qu’il y avait plein de metalleux old-school qui adoraient quand je leur en proposais. J’ai vraiment hâte et j’adore les fans français. Nous avons toujours eu un lien fort, depuis le début des années 80. Je me souviens de mon concert avec Ronnie James Dio au Zénith de Paris en 1987, vous n’étiez même pas nés ! C’était l’un de mes meilleurs concerts, c’était incroyable. C’était tellement bien qu’on a tout de suite enchaîné avec une tournée avec Megadeth aux Etats-Unis, parce que la tournée avec Ronnie s’était très bien passée, et pas mal d’industriels de la musique étaient à Paris, le Zénith était une étape à passer, les regards étaient rivés sur nous et il y avait pas mal de pression, mon manager me disait « il faut que tu assures, il y a une tournée américaine à la clé », mais les fans étaient exceptionnels.

Peut-on s’attendre à beaucoup de nouvelles chansons sur la prochaine tournée ?

Quand le disque sortira, je demanderai à tous les fans quelles chansons ils voudront entendre sur scène, mais je suis sûre que « Lève ton poing vers le ciel » sera sur la setlist, avec « Rock Til Death », « Hero », et d’autres chansons suivant le choix des fans. Mais je jouerai aussi les vieux classiques ! Parfois, certains groupes ne jouent que leurs nouvelles chansons, et je n’aime pas trop ça. On jouera un peu de tout.

Tu sembles avoir une relation spéciale avec le festival Wacken. Peux-tu nous en parler ?

Oui, j’y ai joué pour la première fois en 1993, et on n’arrivait pas à trouver le site parce que le village était tout petit et personne ne savait où était Wacken. C’est un fermier qui nous a montré le chemin. C’était tout petit, il devait y avoir 2 000 personnes, mais on pouvait sentir l’esprit du metal. En plus, à cette époque, le metal n’allait pas si bien. C’était vraiment un festival fait par les fans pour les fans, le concert qu’on y a donné était super. Après on nous a téléphoné pour y retourner en 1998, et il y avait 30 000 personnes là-bas, et je me suis demandé comment ils sont passés de 2000 à 30000 ! On est revenu quelques années plus tard, ils étaient 50 000, puis 80 000, et maintenant ils se sont stabilisés à ce chiffre. Des gens de tous horizons se rencontrent, qu’ils viennent d’Australie, d’Egypte, tout le monde y est, c’est génial. J’avais contacté les organisateurs pour avoir un bon concert pour mes 25 ans de carrière, et il me fallait des gens pour me soutenir, je leur ai demandé et ils ont accepté, depuis nous sommes amis. L’année prochaine j’y fêterai mes 30 ans de carrière. Je ferai aussi deux concerts à Düsseldorf, la ville où j’habite, parce j’aurai probablement 1h30 de concert au Wacken. Je prendrai pleins d’invités et je donnerai le meilleur concert possible, mais à Düsseldorf je pourrai faire 3 heures chaque soir, je veux jouer deux soirs à la suite, peut-être faire quelque chose de spectaculaire, avec un orchestre, quelque chose de vraiment spécial, parce qu’on a fait un très bon spectacle pour les 25 ans, avec pleins d’invités, donc cette fois je vais travailler dur pour que les fans puissent assister à quelque chose de vraiment énorme.

Y a-t-il des chances pour qu’on ait une tournée des 30 ans ?

J’aimerai bien faire une tournée, mais ça risque d’être compliqué d’amener tous les invités avec moi. J’essaierai quand même, j’aimerai bien amener ça à Paris, ce sera vraiment une ville où s’arrêter, mais rien n’est confirmé pour l’instant. Rien qu’à Wacken, j’étais surprise qu’on me dise que je ferai le concert de mon 30e anniversaire.

As-tu prévu de faire des concerts pour les anniversaires de tes albums ?

Pas encore, je sais que certains groupes le font, mais je n’y ai pas encore pensé. J’ai pensé à faire (pour mes 30 ans) un soir old-school avec que du speed metal et du metal old-school et un soir avec plus de ballades ou quelque chose du genre. J’aimerai bien continuer encore 20 ans si c’est possible, si Dieu est d’accord, je pourrai faire plein d’autres disques et jouer à plein d’autres de concerts et de festivals.

Y a-t-il des artistes avec qui tu aimerais collaborer ?

Oui, j’aurais adoré faire quelque chose avec Ronnie James Dio, cela aurait été surement génial, mais ce n’est plus possible. Il y a d’autres artistes avec qui j’aimerai collaborer, comme Blackie Lawless, Dave Mustaine, on a tourné ensemble il y a des années de ça aux Etats-Unis, j’ai toujours aimé son style, ses chansons, surtout In My Darkest Hour. Blackie Lawless aussi, peut-être Rammstein. Mon premier concert de rock était Whitesnake, j’ai trouvé que David Coverdale était un chanteur et un frontman incroyable. J’ai plein d’autres idées en tête, mais il faut attendre le bon moment.

Tu as cité tes influences old-school, y a-t-il des groupes récents qui t’intéressent ?

Oui ! J’adore les nouveaux groupes comme Children of Bodom, Arch Enemy, In Flames, les gars de Steel Panther sont très drôles aussi. Mais je reste quand même sur mes vieux groupes favoris, j’ai vu Saxon au Wacken, il y a Accept aussi… Vieux ou jeune, c’est pas important, tant que c’est bon.

Un dernier mot pour les fans français ?

Salut, metalleux et headbangueurs français, je vous aime, merci pour tout, pour le soutien, j’espère bientôt vous voir sur la tournée, j’espère que vous aimez l’album Raise Your Fist et j’espère que vous chanterez « Lève ton poing vers le ciel » avec moi. Rendez-vous le 12 décembre au Divan du Monde, je vous souhaite le meilleur, merci encore pour votre loyauté, je travaille du mieux que je peux, j’espère que vous passerez un bon moment, et maintenez le metal en vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kisslolo

avatar

Messages : 3021
Date d'inscription : 20/08/2012
Localisation : st clair de la tour

MessageSujet: Re: Doro / Warlock   Mar 27 Nov 2012 - 19:09

Doro-25 Years In Rock (Full Show)

http://www.youtube.com/watch?v=VBWNA6KSkCE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Doro / Warlock
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Solid Ball Of Rock :: Musique non-Saxon :: Discussions générales - Autres Groupes-
Sauter vers: