Forum dédié au groupe Saxon
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 The Answer / The Dead Daisies : Paris, Trabendo, 8/12/16

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Phil

avatar

Messages : 1340
Date d'inscription : 24/12/2006

MessageSujet: The Answer / The Dead Daisies : Paris, Trabendo, 8/12/16   Dim 11 Déc 2016 - 11:14

THE ANSWER / THE DEAD DAISIES : Paris, Trabendo, 8/12/16

The Answer, j'en suis à la 4ème fois.....Souvent habitué des premières parties "de luxe", le groupe s'est notamment illustré sur la tournée Black Ice d'AC/DC, puis avec Kiss en 2015 et la récente tournée de Whitesnake qui est passée par l'Olympia le 19 juillet dernier. Invité par François27 du BSF qui ne jure que par le dernier album Solas, un album qui, malgré tout, semble diviser, j'étais parti dans l'intention de me réconcilier avec les Dead Daisies qui, donc, ne m'avaient pas laissé un souvenir impérissable lors de ce passage parisien en compagnie de Kiss.

Il faut préciser que nous sommes dans le cadre d'un co-headlining. Donc shows de durée égale pour les deux formations. L'intro est particulièrement originale puisqu'elle mixe Whole Lotta Love du Zep et War Pigs du Sab (Whole Lotta Sabbath (Whole Lotta Love / War Pigs mashup intro). C'est donc sur le très rythmé Long Way To Go issu dernier album intitulé Make Some Noise que le quintet investit la minuscule scène du Trabendo, scène qui a l'inconvénient quasiment d'être au même niveau du public. Donc, quand on est derrière, on ne voit rien. Ca ne vaut pas le gros pilier de feu l'Arapaho mais on n'en est pas loin. L'éclairage du Trabendo, franchement pas terrible et d'entrée le son me paraît un peu fort en particulier sur l'opener du premier album Revolucion, à savoir Mexico. John Corabi chante magnifiquement bien, avouons-le.

Depuis la fois où je les avais vus au Zénith, il faut quand même savoir que Richard Fortus, l'un des deux guitaristes a cédé sa place à Doug Aldrich, évadé de la multinationale Whitesnake qui s'est parfaitement intégré au groupe. Le volubile Marco Mendoza est toujours là pour inciter le public parisien à être plus participatif.











Make Some Noise ("Faites du bruit") est tout à fait dans cette optique puisque comme un seul homme, l'assistance se manifeste avec enthousiasme. Un excellent morceau au demeurant. On passe ensuite à la première cover (car il va y en avoir) à savoir Fortunate Son de Creedence Clearwater Revival délivrée sur un tempo plus rapide que l'original. Je me souviens que 38 Special en avait fait une en live particulièrement réussie au milieu des années 80. Elle figure sur cet excellent bootleg intitulé Eldorado Road.



The Last Time I Saw The Sun vient nous rappeler l'excellence du deuxième album Make Some Noise avec un Corabi toujours dans une forme vocale impressionnante. Brian Tichy s'acquittera d'un superbe solo de batterie pas trop long, bref juste ce qu'il faut.





Allez hop, une deuxième reprise !!!!! Il s'agit de Join Together des Who délivré aussi dans une version accélérée. Sympa mais pas aussi attachante que la version originale. Suivent ensuite With You And I, Mainline et Helter Skelter des Fab Four, ce dernier morceau étant interprété à la sauce Mötley Crüe.

Le combo sort de scène pour revenir de suite pour interpréter une dernière cover à savoir une extraordinaire version de Midnight Moses du Sensational Alex Harvey Band. J'étais presque zému à l'écoute de ce dernier titre. Pour conclure, l'impression mitigée de 2015 s'est évaporée en une fraction de seconde.











Très rapidement, les membres de Dead Daisies sauf John Corabi, se retrouvent dans la salle à la rencontre du public surtout l'ami Mendoza qui adore se faire prendre en photo avec les plus jolies jeunes filles qu'il enlace voluptueusement. Je lui fais signer les deux albums du groupe puis un selfie en compagnie de nombreux fans s'improvise spontanément. Par contre, alors que je rencontre un pote surommé Blin Blin, nous demandons tous deux à un type de nous prendre en photo en compagnie de Marco Mendoza. Le mec merde lamentablement et v'là que ça donne.....Puis surgit des coulisses, notre ami Doug Aldrich avec qui, je prends un air ahuri..........







Après ce magnifique concert, nous nous sommes tous dits que la partie ne serait pas facile pour The Answer. Ainsi que je l'ai écrit au tout début de cette review, le nouvel album Solas fait débat. Je ne l'ai pas écouté donc, je n'exprimerai aucun avis sur la question.

Le morceau-titre du nouvel opus ouvre les hostilités suivi de Beautiful World et de New Horizon. Là, je rencontre le grand Steph du BSF qui me fait l'éloge de nos quatre Irlandais qui se produisent devant nous. Le groupe, avec les années, se bonifie, mixant au cours du concert, des titres punchy à des ambiances peut-être plus intimistes voire presque bucoliques. Cormac Neeson, très en voix, occupe la scène de façon remarquable. On enchaîne avec Demon Driven Man, Tunnel, Waste Your Tears et Untrue Colour.  






Le grand Steph, grand par la taille mais aussi grand par la gentillesse !!!!! cheers cheers cheers





On arrive ensuite sur le quart d'heure acoustique, "bucolique" diront certains, à l'influence zeppelinienne évidente et ce, grâce à deux superbes titres que sont In This Land (qui se veut être un hommage appuyé à l'Irlande du Nord qui, comme chacun sait, est une sorte de "volcan" qui peut se réveiller à tout instant) et Thief Of Light. Un grand moment d'émotion. Retour sur le tout premier album du groupe, Rise, par le biais de l'excellent Come Follow Me puis Being Begotten extrait du nouvel opus, Solas pour finir sur Spectaculer du non moins excellent Raise A Little Hell. Promotion oblige, c'est Battle Cry qui clôt ce superbe gig bien différent de ceux que j'avais pu voir jusqu'à maintenant. Bravo, Messieurs !!!!!!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
The Answer / The Dead Daisies : Paris, Trabendo, 8/12/16
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Solid Ball Of Rock :: Musique non-Saxon :: Concerts-
Sauter vers: